Portugal

Les œillets d'Amália

9.00

6.99

Les révolutions sont les visages des peuples. Au Portugal, la révolution des Œillets, le 25 avril 1974, transforma ce pays sans rompre avec son héritage. Le Portugal des œillets est celui du fado, une complainte attachante d’un cœur que l’amour de la patrie déchire.

Façade de l’Europe, le Portugal donna à ce continent ses lettres de grandeur lorsque ses navigateurs partirent à la découverte du monde. Les relations étroites avec l’Angleterre, puissance des mers, et le Brésil, géant de la terre conquise, ont forgé l’identité de ce « petit pays ». Mais dans le cœur de ceux qu’il conquiert, le Portugal sera toujours la terre de grandes et belles émotions.

Ce petit livre n’est pas un guide. Il raconte le pays du sourire sérieux, où l’on se promène pour le plaisir de vivre. Parce que les Portugais, forgés par l’austérité des décennies de dictature, sont devenus les messagers d’une démocratie apaisée et ouverte sur la modernité.

Un grand récit suivi d’entretiens avec Yves Léonard (historien), Lídia Jorge (écrivaine) et João Barradas (musicien).

96 pages
Format 11,5 x 16 cm
1 carte
ISBN 978-2-87523-224-3
Couverture brochée

PARUTION AVRIL 2024

9.00

6.99

Les révolutions sont les visages des peuples. Au Portugal, la révolution des Œillets, le 25 avril 1974, transforma ce pays sans rompre avec son héritage. Le Portugal des œillets est celui du fado, une complainte attachante d’un cœur que l’amour de la patrie déchire.

Façade de l’Europe, le Portugal donna à ce continent ses lettres de grandeur lorsque ses navigateurs partirent à la découverte du monde. Les relations étroites avec l’Angleterre, puissance des mers, et le Brésil, géant de la terre conquise, ont forgé l’identité de ce « petit pays ». Mais dans le cœur de ceux qu’il conquiert, le Portugal sera toujours la terre de grandes et belles émotions.

Ce petit livre n’est pas un guide. Il raconte le pays du sourire sérieux, où l’on se promène pour le plaisir de vivre. Parce que les Portugais, forgés par l’austérité des décennies de dictature, sont devenus les messagers d’une démocratie apaisée et ouverte sur la modernité.

Un grand récit suivi d’entretiens avec Yves Léonard (historien), Lídia Jorge (écrivaine) et João Barradas (musicien).

INSCRIPTION A LA NEWSLETTER